MOCA Shanghai, China 22 Mars-2 Mai 2018

The Lace Review voyage à Shanghai

A l’initiative de la Ville de Calais, la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Economie et des Finances et la Région Hauts-de-France s’associent pour mettre en lumière à l’international l’un des plus beaux fleurons de l’industrie de la mode et du luxe français : la dentelle Leavers. Véritable exception culturelle, cette technique de tissage de la dentelle – qui combine avec élégance, l’ingénierie et la créativité – marque depuis son invention il y a plus de 200 ans l’activité économique et l’imaginaire du territoire.

The Lace Review, exposition itinérante, rassemble les 14 dernières manufactures encore en activité à Calais et à Caudry et expose au public étranger les spécificités techniques qui font la richesse et l’unicité de cette matière incontournable dans les domaines de la mode et de la lingerie.

La première étape a lieu à Shanghai du 22 mars au 9 Avril 2018 au Museum of Contemporary Art (MoCA). Situé en plein cœur de la ville et ouvert depuis 2005, le MoCa est le premier musée privé d’art contemporain en Chine. Il a pour but de promouvoir l’art contemporain et le design chinois ou international. Il reçoit des expositions sur les grands noms de la mode, du design et du luxe occidentaux tels que Dior, Chanel, Ferragamo, Marimekko.

La dentelle par sa finesse, son élégance, son infinie variété s’impose comme une matière emblématique et indissociable de la féminité. L’exposition évoque ainsi la multiplicité des styles et des usages de la dentelle leavers par le biais de 14 icônes féminines issues des mondes du spectacle et de la mode. Chacune de ces personnalités féminines a révolutionné son époque pour passer au rang d’icône : la comtesse de Castiglione, Audrey Hepburn, Marilyn Monroe, Madonna, etc.

Pour The Lace Review, l’artiste vidéaste français Pierrick Sorin met en scène l’actrice Anna Mouglalis dans un théâtre optique, spécialement conçu pour l’occasion, où elle incarne les 14 icônes de l’exposition. Il décrit ainsi son projet : “L’œuvre audiovisuelle est un dispositif permettant de faire apparaître des personnages holographiques à échelle humaine dans une salle du musée. En réalité, les images des personnages sont projetées sur un simple écran vidéo que le public ne voit pas. C’est avant tout une œuvre magique et comique qui surprendra les adultes comme les enfants. Le personnage masculin est une sorte de magicien, artiste et photographe. La femme (interprétée par Anna Mouglalis) joue le rôle d’un modèle : elle prend différentes poses et l’homme la dessine, la photographie ou lui fait des blagues en utilisant ses pouvoirs magiques”.

In the mood for Lace? L’expérience ne s’arrête pas là car à l’intérieur même de l’exposition, le visiteur a l’occasion de pouvoir s’approprier l’esthétisme de la précieuse étoffe en se photographiant grâce à une selfie box. Le visiteur devenu modèle, repartira quelques secondes plus tard avec une photo au format polaroïd embellie par la magie des dentelles emblématiques des manufactures françaises.

Les 14 silhouettes de l’exposition ont été réalisées en Dentelles de Calais-Caudry® grâce au savoir-faire d’artisans et de fabricants Made in France : Atelier Aymeric Le Deun, Atelier Caraco, Atelier du Haut-Anjou, Atelier Jean-Pierre Ollier, Cécile Feilchenfeldt, Éventails Olivia Oberlin, Laulhère, Legeron, Ligia Dias, Méresse Concept, Société Choletaise de Fabrication, François Tamarin, Thomasine.

Les 14 silhouettes de l’exposition ont été dessinées avec l’aide de Jean-Philippe Evrard, de Martine Leherpeur Conseil / Xiao Qiao MLC et sont exposées sur des mannequins WINDOW FRANCE.

The Lace Review
22 Mars-2 Mai 2018

Museum of Contemporary Art (MoCA)
Gate 7 People’s Park
231 West Nanjing Road
Shanghai
Chine

contact presse :
mail@made-in-town.com