L’INGÉNIEUSE - The Lace Review
15904
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15904,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-title-hidden,qode_grid_1400,vss_responsive_adv,vss_width_768,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

#01 l’ingénieuse

 

Une étoile est née

 

Au début du XIXe siècle, en Europe, l’Antiquité gréco-romaine s’impose comme modèle dans les domaines de la pensée et de la création et constitue le fondement de l’Empire de Napoléon Ier. Le Néo-classicisme, caractérisé par la pureté de la ligne, la symétrie et l’équilibre, se diffuse dans tous les arts.

La mode des Incroyables et Merveilleuses est à la simplicité et au blanc. Le corps des femmes se libère pour arborer des robes imitant les tuniques antiques dans des étoffes légères et diaphanes. Napoléon relance les industries du luxe et favorise les centres dentelliers en rétablissant le port des dentelles à la cour. La dentelle mécanique voit le jour grâce à l’importation – à Calais en 1816 et à Caudry en 1823 – des premiers métiers à tulle inventés en Angleterre. Ancêtres du métier Leavers, ils produisent un tulle de coton écru qui sert de trame de fond pour broder à la main des motifs et imiter la dentelle manuelle.

C’est à la cour de Napoléon que Juliette Récamier (1777-1849) se fait remarquer par sa beauté. Elle tient son salon littéraire où se pressent personnalités politiques et artistiques. Prescriptrice dans les domaines de la mode et des arts, elle s’habille à la grecque et son signe distinctif est le blanc, dans toutes ses nuances. Consciente de sa propre image, elle est parmi les femmes les plus portraiturées de son temps. Elle emploie plusieurs peintres qui réalisent des tableaux pour se composer un statut d’icône. Son plus célèbre portrait réalisé par Jacques-Louis David reste inachevé.

#SophieHallette

 

La manufacture Sophie Hallette, référence internationale de l’art de la dentelle et du tulle français, s’ingénie depuis 130 ans à métamorphoser l’étoffe. Du tulle illusion, le plus arachnéen, jusqu’aux plus reliefées des dentelles perlées – rebrodées à la machine ou par la main de l’homme – en passant par les plus texturées des dentelles effet guipure : la gamme des transformations est impressionnante.
En quête incessante d’invention, l’entreprise familiale tisse des liens avec la complicité des figures de la haute couture comme avec celle des jeunes couturiers et designers. Ainsi pour faire émerger les perles de génie qui créeront la dentelle de demain, elle lance le prestigieux « Sophie Hallette Award ».
Son savoir-faire – du plus fin ruban de dentelle à la grande laize – et son inventivité à réaliser des accessoires essentiels – mantilles, voiles de mariée – résume son manifeste dentellier : « des couleurs, des vibrations, des atmosphères, des sensations uniques… »

 

#SophieHallette
#madeinCaudry
#since1887

chargement de la carte - veuillez patienter...

SOPHIE HALLETTE 50.127400, 3.411710 Sophie Hallette