#05 l’élégante

 

L’âge d’or

 

Avec la Belle Époque (1879-1914), la France entre dans une période de croissance économique faste et devient une place financière internationale. Paris en pleine modernisation devient la ville lumière et le lieu de toutes les innovations techniques. Achevée pour l’Exposition universelle de 1889, l’emblématique Tour Eiffel est une prouesse architecturale qui cristallise le génie industriel français.
La haute couture parisienne, en partie grâce à l’essor de la presse spécialisée et au développement des premiers réseaux de vente internationaux, fixe les nouvelles règles de la mode occidentale. Ainsi à partir de 1880, la dentelle Leavers connaît son âge d’or et prend définitivement le pas sur la dentelle manuelle. Pour répondre aux exigences des commandes qui affluent et exporter dans le monde entier, l’ouverture de manufactures dentellières se multiplie à Calais et à Caudry.
À l’instar de cette croissance, l’image est désormais reproductible à l’envi. Grâce à la photographie chacun peut s’offrir un portrait qu’il distribue sous forme de cartes de visites ou de cartes postales. Cléo de Mérode (1875-1966), aristocrate et danseuse étoile, se fait connaître par ce moyen et devient une icône de beauté au-delà des frontières. Les hommages iconographiques se multiplient et la belle pose aussi bien pour le peintre Degas, que le sculpteur Falguière. Égérie du symbolisme, elle nourrit le mythe romantique de la beauté angélique et incarne les lignes organiques et sinueuses de l’esprit Art Nouveau.

 

#Beauvillain Davoine

 

La haute couture, le prêt-à-porter, la décoration, la lingerie de luxe sont les clients privilégiés de cette manufacture familiale qui depuis 115 ans voue son savoir-faire à la dentelle d’exception.
Chérissant les ennoblissements tels que la dentelle perlée, bourdonnée, rebrodée à la main et à la machine Cornely, elle excelle dans l’art de créer une dentelle gracieuse. La dentelle signature de Beauvillain Davoine, florale et ultra-féminine, s’adapte à la perfection à la robe de mariée. Le dentellier cultive son incomparable style chic en produisant de grandes largeurs qui laissent une large part au dessin. Valeur sûre des professionnels, le grand public peut découvrir la richesse de sa création dentellière à travers les costumes de Kate Winslet dans le film Titanic.

 

#BeauvillainDavoine
#madeinCaudry
#since1902

chargement de la carte - veuillez patienter...

BEAUVILLAIN DAVOINE 50.108900, 3.434690 BEAUVILLAIN DAVOINE