#06 la garçonne

 

Les années folles

 

À la fin de la Première Guerre mondiale, un mouvement d’euphorie et de libération envahit la France. Les années 1920 sont synonymes d’un bouillonnement et d’une effervescence d’où est tiré le qualificatif d’années folles. Avec l’apparition de l’automobile, de l’avion et du cinéma, la vitesse et le voyage deviennent les valeurs de l’esprit moderne. Paris est le centre cosmopolite des avant-gardes artistiques.
La mode laisse place au mouvement et se caractérise par une adéquation du vêtement aux différentes activités de la femme. Parmi les nouveautés : la robe à danser courte et à franges, ou l’emploi de la maille pour les vêtements de sport. Les couturiers font la part belle à la dentelle et au tulle, qui pour leur légèreté et leur transparence sont utilisés dans la création de robes vaporeuses et comme support de broderies, strass et plumes. La pureté de la ligne et la logique rationnelle du Cubisme, du Futurisme et du style Art Déco, inspirent les dentelliers et un décor renouvelé de figures géométriques apparaît.
Avec l’invention du cinéma parlant en 1927, c’est l’époque des It Girls, premiers sex-symbols, comme Clara Bow ou Louise Brooks pour qui le look garçonne est de mise : cheveux courts, robe droite au genou et abandon du corset. À Paris, la danseuse et chanteuse américaine, Joséphine Baker (1906-1975) incarne à merveille l’énergie et la liberté féminine de cette époque. Le Charleston qu’elle interprète aux Folies Bergères la propulse au rang de vedette et fait connaître le jazz.

 

 

#Solstiss

 

Solstiss fait souffler un vent de grande liberté sur la dentelle. Sa genèse tient de l’incroyable union de cinq grandes manufactures dentellières, ayant décidé de se regrouper pour faire face ensemble au marché fluctuant des années 1970. Chacune apportant son style, son savoir-faire et son patrimoine, Solstiss dispose ainsi d’une collection unique de milliers dessins et autant de coloris, accessibles en permanence.
Ici, tout est permis : les effets les plus innovants – enduction, impression, métallisation, transfert – les tissages exclusifs et personnalisés, les métamorphoses de l’étoffe qui devient polymorphe. Les échanges créatifs avec les grands de la mode favorisent l’expérimentation esthétique pour donner à voir l’inédit. Faisant fi des interdits, ouvert aux idées les plus folles, Solstiss aujourd’hui est l’un des grands fournisseurs des maisons de couture pour qui la création n’a pas de limites.

 

#Solstiss
#madeinCaudry
#since1974

chargement de la carte - veuillez patienter...

SOLSTISS 50.119800, 3.414590 SOLSTISS