#11 la délicate

 

Pop, blop, wiiizzzz !

 

Dans les années 1960, l’homme part à la conquête de l’espace et fait ses premiers pas sur la Lune. C’est le space age, matières plastiques ou métalliques révolutionnent la vie quotidienne et leur usage se propage à la mode et aux arts visuels. Un courant de jeunesse résolument futuriste rejette toute connotation passéiste et impose une nouvelle vision du monde. Largement relayée par la télévision, la société de consommation favorise la culture de masse et l’omniprésence de l’image marque l’émergence du Pop art.
Andy Warhol nomme son atelier la Factory et sérigraphie ses œuvres à partir de coupures de magazines et de portraits sériels multicolores ; Jacques Villeglé recompose les affiches et slogans publicitaires du métro parisien ; Roy Lichtenstein reprend le style graphique et les onomatopées des bandes dessinées.
De Swinging London à Saint-Germain-des-Prés, la mode se démocratise également et les couturiers lancent leurs lignes de prêt-à-porter. De Courrèges à Mary Quant, en passant par Cardin ou Rudi Gernreich, en Occident, une génération émergente de stylistes décline de nouvelles silhouettes ultra-courtes, moulantes ou aux lignes trapèzes qui mettent en valeur l’allure filiforme des mannequins et vedettes. Twiggy, Jean Seberg ou Eddie Sedgwick, figures d’une nouvelle féminité androgyne, s’affichent en marinière, pull rayé masculin graphique et fonctionnel qui devient l’un des symboles du chic français. Pour rester à la page, l’industrie dentellière ajoute à ses collections toute une gamme de motifs optiques et colorés : pois, losanges, damiers, rayures.

#Dentelles Tradition Boot

 

Quand Lucien Boot, Anglais de Nottingham – la ville qui a vu naître le métier Leavers – a créé après la Première Guerre mondiale, la manufacture Dentelles Tradition Boot, se doutait-il que son entreprise serait un modèle de l’art dentellier ? Dans ces murs, on utilise encore des métiers 15 points, qui permettent d’atteindre la plus grande finesse de tissage.
La collection de motifs devenus historiques est, de nos jours, unique. Comme par le passé, ils parent les bandes de style Valenciennes, Cluny, et Alençon – ces célèbres points inspirés de la main et surpassés par la machine. La noblesse du coton se traduit par une gamme de blancs mats, qui s’étend du blanc pur au greige en passant par l’écru.
Sur ces étroites bandes se lit l’infinité des variations d’un motif. Frangées, ruchées ou juste apposées, elles attendent d’orner une tenue de nuit ou un habit d’enfant, de surligner un col chic, de ceindre un poignet ou de border une élégante ombrelle. Nul besoin d’artefacts pour sublimer le tissage Leavers qui, remarquable, se suffit à lui-même : la manufacture a trouvé ainsi le secret de rendre la dentelle éternelle.

 

#DentellesTraditionBoot
#madeinCalais
#since1919

chargement de la carte - veuillez patienter...

DENTELLES TRADITION BOOT 50.950010, 1.849040 DENTELLES TRADITION BOOT