200 ans de dentelle Leavers à Calais et à Caudry
14 manufactures françaises d’exception

 

Avec les peintres et les photographes, les dentelliers comptent parmi les premiers magiciens faiseurs d’images. The Lace Review pose un regard sur la diversité de la dentelle Leavers française – l’un des plus beaux fleurons du luxe et de la mode.

 

En Europe, dans les années 1830, la fièvre de la mécanisation conduit à l’invention conjointe de la photographie et du métier à tisser Leavers, deux procédés qui depuis assurent respectivement la reproductibilité des images et des motifs de la dentelle. L’ingénieur anglais John Leavers révolutionne le mode de fabrication de la précieuse étoffe – qui jusqu’ici n’était réalisable qu’à la main – grâce à la mise au point de spectaculaires machines de fonte qui articulent avec vitesse et efficacité le tissage de milliers de fils et décuplent ainsi la subtilité et la finesse des motifs.

 

Les villes de Calais et Caudry, dans la région des Hauts-de-France, perpétuent ainsi depuis deux siècles les secrets de la fabrication de la dentelle Leavers qui s’impose par son élégance et son infinie variété. La marque collective Dentelle de Calais-Caudry® est un gage de son authenticitéCouturiers, corsetiers, créateurs et marques internationales, tous sont tombés sous son charme et conjuguent leur vision de la féminité avec l’inventivité de chacune des 14 manufactures installées sur le territoire. Ensemble, ils dessinent des motifs qui illustrent l’air du temps et exaltent la multitude des possibles qu’offre cette technique.

 

The Lace Review évoque ainsi la diversité des styles et des usages de la dentelle Leavers et rend hommage à 14 icônes féminines qui ont révolutionné leur époque, mises en scène dans un théâtre optique signé par l’artiste français Pierrick Sorin. Ingénieuse, instinctive, rêveuse, impétueuse, élégante, garçonne, aventureuse, voluptueuse, insoumise, audacieuse, délicate, mutine, affranchie, amoureuse… Quel que soit son caractère, la dentelle Leavers est l’ingrédient iconique qui participe à l’inépuisable réinvention de la mode.